Photo : François Reeves, président fondateur de la FESFO et Lydia Philippe, présidente actuelle. 

La FESFO : Des générations se racontent

Il y a un peu plus de 40 ans, le 16 février 1978, la Fédération des élèves du secondaire franco-ontarien (FESFO) est officiellement fondée. Elle devient plus tard la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne, mais conserve son acronyme déjà reconnu par tous.

Lien vers la page du documentaire : www.radio-canada.ca/fesfo

Mais l’idée est née un peu avant en septembre 1977 au lac Couchiching, près d’Orillia, au Centre d’animation scolaire de l’Ontario, lors d’un camp de leadership organisé par le ministère de l’Éducation de l’Ontario. Le lieu se situe au nord du lac Simcoe et à moins de deux heures de route au nord de Toronto.

Lors de ce camp, de jeunes francophones ont l’idée de créer une fédération afin de « s’assurer que la jeunesse franco-ontarienne participe pleinement au développement de sa communauté ». Ce camp est devenu un lieu annuel de ralliement de membres de la FESFO.

Radio-Canada a réalisé un documentaire lors d’une rencontre intergénérationnelle, d’échanges, de souvenirs et d’émotion entre anciens et nouveaux membres de la FESFO au lac Couchiching… là où tout a commencé.

Sept personnes qui ont joué un rôle dans la FESFO se retrouvent autour de François Reeves, le président fondateur de la FESFO : Pablo Mhanna Sandoval, le président sortant en 2018, Lydia Philippe, nouvellement élue présidente, Rose-Lyne D’Aoust, présidente en 1981, Julie Mitchell, présidente en 1991, Félix Saint-Denis et Judith Charest, deux ex-employés de longue date et Joey Albert, artiste de cirque.

SOURCE : Radio-Canada/ ICI Ontario